Azurite & malachite de l’Aude – 18/03/18

Comme le mois dernier, ce sont sept adhérents qui du RV1 (covoiturage) à 6h30mn quittent Tournefeuille et se rendent au RV2 à Maisons. Une fois de plus le café de Christine remporte un vif succès. Il fait bien frisquet ce 18 mars. En tout 14 Béryliens sont présents et se rendent en cortège au pied du col St Estèbe. Outils, vêtements chauds et sacs à dos sont extirpés des coffres des voitures.

Le groupe enfin bien équipé entreprend la montée vers le site (1/2h de marche).

A la première fourche du chemin, nous tournons à gauche pour un petit parcours de santé d’ 1km supplémentaire non prévu au programme. La vérité, c’est que ce n’est pas à cet endroit mais un peu plus haut qu’il fallait tourner. Mais tout espoir n’est pas perdu, après cette « promenade » nous retombons sur le bon chemin Nous savons cette fois que c’est le bon car comme le petit poucet, nous ramassons des cailloux non pas blancs mais bleus et verts. Nous continuons rassurés notre ascension.

Sur le site chacun cherche le meilleur endroit susceptible de donner un bon rendement d’azurite & malachite. De beaux échantillons sont recueillis. Le mauvais temps nous a épargné pour la matinée. Nous avons eu quelques gouttes de pluie au moment du repas et une ou deux ondées avec des rafales de vent assez froides l’après midi.

Les enfants pour se distraire ont de belles cachettes dans de grandes cavités d’anciennes mines.

Les adultes, infatigables, vont et viennent d’un lieu à un autre.

Je profite du fait que mon sac à dos soit trop lourd pour arrêter l’échantillonnage et visiter à mon tour ces cavités. Le spectacle est fascinant. La roche avec ses trouées ressemble à du gruyère.

Vers 14h30, nous commençons à ranger les affaires, puis ensemble, nous redescendons vers la civilisation. Nous sommes bien satisfaits de cette journée qui à tenue ses promesses.

Compte rendu par Francine.

.  

Publicités

Carrière lauragaise – 18/02/18

Ce dimanche, nous étions nombreux à arpenter cette carrière lauragaise, maintenant bien connue de notre club et dont le propriétaire nous permet l’accès. Mais pour nos nouveaux membres, c’était l’occasion de s’exercer en toute sécurité à la massette et de récolter leurs premières belles pièces de calcite.

Et a midi, pour la chandeleur des crêpes !!! Merci !

L’ après midi, la pluie s’invitant, c’est tôt que nous sommes tous rentrés, mais ce fut une bonne journée !

Accueil

Epidote 31 – 14/01/18

Ce dimanche, c’était notre première sortie de l’année 2018 (j’en profite pour souhaiter la bonne année à tous !) et nous étions nombreux (19 membres dont deux enfants) en compagnie de plusieurs nouveaux du club ! La pluie ne nous a pas découragés, et armés de nos masses et pointerolles, nous nous sommes rendus dans une ancienne carrière d’ophite de la région Haute Garonnaise pour une prospection micro-minéralogique.

À midi, pause repas sous abris, avec galette des rois et café chaud, merci Christine !

Retour à l’ophite, une roche bien dure ! Mais de filon en filon, nous avons trouvé de l’épidote !

Notre journée s’est terminé, ouvrant la voie à une nouvelle année que nous espérons riche en prospections et belles découvertes !

Accueil

Carrière tarnaise – 17/12/17

Pour la dernière sortie de l’année 2017, nous avons gentiment été accueilli dans une carrière tarnaise pour une prospection de calcite.

Équipés de nos casques, lunettes et chaussures de sécurité, nous avons trouvé plusieurs filons et une calcite cristallisée en dents de cochon.

Pour le midi, le propriétaire nous a sympathiquement ouvert son réfectoire pour manger au chaud et dans la bonne humeur, trinquant à l’anniversaire de notre président.

L’après midi, la prospection a continué avec un temps qui s’est peu à peu dégradé mais avec une belle calcite qui s’est dévoilée transparente comme du verre.

La journée s’est achevée toujours dans la bonne humeur, nous nous sommes séparés en nous souhaitant un joyeux noël et en se disant à l’année prochaine !

Accueil

Roquetaillade – 19/11/17

8h : Sept  Béryliens (covoiturage) quittent Tournefeuille dans le brouillard pour Limoux lieu du RV2. Là, le soleil nous accueille et restera avec nous. Christine nous a préparé un bon café accompagné de gâteaux. Nous les savourons en attendant les retardataires. Merci Christine de cette délicate attention.

Les 20 participants enfin rassemblés se rendent à Roquetaillade. Arrivés sur le site, nous laissons les véhicules au bas du chemin et à pieds nous entamons l’ascension vers les éoliennes. Jérôme nous indique où se trouvent les emplacements à huîtres. Nous trouvons facilement des coquilles sur le bas côté, mais pour les ramasser entières il faut quand même creuser pour les dégager. Tous les participants s’y mettent, y compris les enfants. Un petit groupe profite de l’enchantement du lieu pour se rendre auprès des éoliennes où la vue sur la région est remarquable.

13h : Nous regagnons le parking pour le repas. Nous favorisons un endroit au soleil pour nous restaurer. Un petit tas de cailloux à proximité (pris d’assaut par nos gros bras) fera un bon matelas pour une courte détente.

Un conseil des sages se tient pour ajouter une étape supplémentaire à cette journée. Deux choix sont suggérés. (1) Prospection fossiles (Roland), ou (2) recherche de micro-minéraux (André). Il en résulte que, quatre personnes iront sur la route des fossiles (Antugnac) et la grande majorité se rendra au second lieu (Mas Migé). Jean nous y conduit, il connait l’endroit pour y être allé il y a fort longtemps. Aussitôt arrivés, telle une nuée d’oiseaux, nous nous précipitons sur les haldes de l’ancienne mine. De beaux cristaux émergent de ces tas de pierres. Heureusement les loupes de poches sont toujours dans nos sacs à dos. Ce qui nous a permis de découvrir  de magnifiques échantillons de Smithsonite, Sphalérite…

16h30 : L’heure du départ approche. La nuit tombe vite et le retour sera long. Mais quel bon souvenir  que cette journée ! Cette région renferme de beaux trésors, j’envie ses habitants de pouvoir profiter de toutes ces richesses de la nature.

18h15 sur le parking de Tournefeuille, nous croisons Roland qui arrive en même temps que nous. Il est ravi car il à trouvé le site à fossiles et surtout parce qu’ils ont pu en ramener.

Voici des sorties comme nous les aimons. Bonne ambiance, bonne cueillette, et surtout nous n’avons pas subi les caprices d’une désastreuse météo sur le terrain.

Compte rendu par Francine.

Accueil

Tournadous – 15/10/17

Huit Béryliens réunis pour un covoiturage à Tournefeuille afin de se rendre à Tournadous d’où nous n’étions pas revenus depuis 2014.9h20mn : Arrivée à St Affrique au lieu du RV. 23 participants se retrouvent sur le parking. Nous sommes étonnés et heureux de trouver si loin et si tôt un tel nombre d’adhérents et ce malgré une météo incertaine. Évènement inattendu, 5 nouveaux Béryliens font déjà partie de l’expédition. Avec 10mn d’avance, nous prenons le temps de prendre un café (servi par Christine) et de faire connaissance avec les nouveaux avant de poursuivre la route. Nous suivons Jérôme qui se trouve en tête du cortège et très pressé d’arriver sur le site, si pressé que le convoi l’a perdu de vue à une bifurcation. Heureusement, nous retombons sur la même route et arrivons sur le site en même temps.

 


Nous déchargeons sous un vent frais les outils des voitures tout en observant le ciel qui est bien maussade. Nous prenons le chemin des prés qui n’ont pratiquement pas changé depuis notre dernier passage. Nous passons devant un immense trou béant fait par d’autres concurrents qui ont bien l’intention d’y revenir. J’étais loin d’imaginer que nous ferions de même, certains y ont passé la journée tout en initiant les nouveaux adhérents. D’autres ont préféré « gratter » un peu partout. Les ammonites sont présentes sur tout le territoire et souvent en surface. Ce qui nous permet de remplir nos petits sacs.

12h30 : Le signal est donné pour l’apéritif (Serge a eu la bonne idée de l’apporter). 


Après le repas, le vent ayant chassé les nuages et amené un peu de chaleur, nous retournons sur les lieux repérés dans la matinée. Pierre et José se regroupent pour creuser d’autres cavités aussi prometteuses. Ils en ont extrait deux beaux spécimens. D’autres s’octroient un petit moment de repos tout en observant les forçats de la marne sur leur chantier. Nous avons eu la visite d’une adorable chienne très envahissante certes mais qui tenait surtout à surveiller l’avancement des travaux.

 

En fin de journée, nous repartons les uns après les autres satisfaits de nos trouvailles et de cette belle journée passée à Tournadous.





Accueil 

Lespignan & Loupian – 17/09/17

Ce dimanche, sortie prospection de fossiles. Une dizaine de Béryliens se retrouvent à Lespignan à la recherche de scutelles (oursins plats).

IMG_7046

IMG_7049

Ça tape dur ou ça photographie à tout va !

IMG_7050

Les scutelles sont bien là, mais rares sont celles encore entières.

IMG_7040

IMG_7055
Scutelle avant …

dav

…et après nettoyage.

Amphiope : autre version de l’oursin plat avec deux trous (lunules).

Les huîtres sont là aussi, et elles sont maxis !

A midi, pause repas, avec un peu de vent mais aussi un peu de soleil.

IMG_7057

Puis direction Loupian, pour ses dents de requin.

IMG_7067

Le cadre est magnifique mais le chemin s’avère ardu.

IMG_7077

Ça tape ou ça tamise ! Se trouvent dents de requin, mais aussi de dorades et de raies ! Et encore des huîtres !

IMG_7079

IMG_7085

Agréable journée pour cette rentrée septembre.

Compte rendu par Sabine DB.

Accueil