Nizan – 16/07/17

La journée commence par un rendez-vous manqué à Tournefeuille. Seule Danièle était là. A 8h, heure de départ fixé sur la fiche signalétique, ne voyant personne, elle décide de partir. Son covoitureur est bien venu, mais 10mn après ! 9h30, tous les participants (11 au total) sont réunis sur le parking de l’église de Nizan (ouf !). Le convoi, maintenant au complet s’élance sur la route de la carrière.

 Arrivée sur le site : Chacun s’affaire. Habillage, préparation rapide du matériel. La matinée se passe pour certains, à explorer les lieux, à examiner les nouvelles ravines que la pluie à façonnée et aurait fait dégringoler quelques oursins (on peut toujours rêver). Pour d’autres, c’est l’attaque immédiate. Au Béryl, on ne rigole pas (enfin, presque) on creuse ! Il n’a pas fallu attendre longtemps. Quelques fossiles, oursins, ammonites (entières ou déroulées) sont dégagés et méticuleusement enveloppées. La chaleur sur le site commence déjà à se faire sentir. Heureusement, tous ont pensé à se protéger du soleil. Les casques se sont transformés en casquettes. Le petit étang pas loin de l’entrée est à sec. Le panneau « baignade interdite » fait piètre figure. Ce qui a bien amusé Jérôme.

P1060630

P1060650

P1060642

P1060654

12h30 il est temps de se restaurer et surtout de se désaltérer. Les tables de camping sont déployées près de la barrière (le seul endroit à l’ombre). Nous savourons ces instants de fraîcheur et de convivialité. La chaleur accablante à eu raison de Francine (moi) qui à eu un léger malaise.

P1060660

13h30 : Retour à la fournaise. Odile à eu la sagesse de ne pas y retourner. Elle préfère profiter de l’ombre et du chant des oiseaux. De toute façon elle peut être satisfaite car elle à trouvé un ou deux oursins. La marne en profondeur est très dure. Les plus courageux sortent alors le gros matériel et le parasol (pas fous les gars !). La scène du parasol sur le site est hilarante. J’en ris encore et vous aussi quand vous verrez les photos. La vision de ces forçats au soleil, s’acharnant à creuser le sol sous l’œil perplexe de Francis. Celui-ci bien installé sous le parasol est vite rejoint par un « touriste Hollandais » (André), qui lui aussi veut profiter de ce coin de paradis, heu, de parasol.

P1060688

P1060675

Serge et Christine sont partis les premiers (famille oblige) suivis plus tard par Danièle. 15h30 : Avec Colette nous décidons à notre tour de rentrer. Nous laissons nos valeureux travailleurs de la terre. La canicule ne les à pas anéantie, Nos gaillards ont encore assez d’énergie pour extraire d’autres fossiles. La journée, fructueuse et chaleureuse s’achève.

P1060705

La saison est terminée. On peut dire que le beau temps nous à accompagné tout le semestre. Merci à tous les Béryliens pour tous les instants de partage et de bonne humeur, de Nizan et d’ailleurs.

Bonne vacances à tous ! (Francine)

Accueil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s