Moncaup & Milhas – 18/06/17

La sortie se fera dans deux lieux différents. Le premier à Moncaup, le second à Milhas.

Ce sont 15 Béryliens, qui viennent troubler la quiétude du charmant village de Moncaup. Bravant la fête des pères, les élections législatives et une météo qui nous annonce une forte chaleur bien au dessus de 30°.

Une bonne surprise nous y attendait. Après quelques mois difficiles, Jean Marie et Marie-Jeanne nous attendaient. Quel plaisir ce fut de les revoir.

Moncaup : Le site se trouve à quelques mètres du lieu du RDV2. Nous voici devant le pré écartant les fils de la clôture du champ pour grimper sur le « mont chauve ».

Olivier d’après les souvenirs de la prospection en aout dernier, oriente l’équipe sur les endroits ou se trouvent la serpentine et l’opale commune. Aussitôt, dispersion générale, chacun creuse son trou afin de prélever de beaux échantillons. Sous un soleil brûlant, nous enveloppons nos trouvailles et quittons le site vers 12h30. Les sacs à dos un peu plus lourds, nous regagnons bien satisfaits nos véhicules. Puis, nous nous rendons sur le second site. En passant par le village, nous ne manquons pas d’aller remercier le maire qui nous a autorisé l’accès sur les terres de la commune.

Milhas : une ancienne mine de fer, situé à 13km de Moncaup, On y trouve de l’hématite (oxydes de fer très purs et non toxiques (80 à 85 % de fer), mais aussi Pyrite et Chalcopyrite.

Avant d’attaquer le site, nous faisons la pause repas. Lieu bien situé car nous sommes à l’ombre donc, à l’abri des taons qui virevoltent au soleil et ne manqueront pas de venir nous narguer. Après le café, gracieusement offert par André et Odile, nous sortons l’artillerie lourde de nos sacs à dos. C’est que l’hématite est une matière lourde. Il faut bien une grosse masse pour la débiter. Bon d’accord ! J’exagère un peu ! On en trouve aussi sans peine dans l’eau.

Nous voici tous dans le ruisseau. Avec cette canicule, nous sommes bien heureux de pouvoir nous rafraichir un peu. Les enfants, ne se sont pas fait prier longtemps pour s’y baigner. Nous aimerions bien en faire autant. Mais en ce jour d’élection, nous devons rentrer plus tôt pour accomplir notre devoir de citoyenneté. Il y a aussi une autre raison, nous fuyons devant les taons qui nous harcèlent et nous piquent.

Là aussi, arrêt pour remerciements chez le propriétaire des lieux.

Nous regagnons nos véhicules, ravis de cette journée. Encore un sortie réussie.

Merci Olivier, car sans la prospection, la sortie n’aurait pas eu lieu.

Compte rendu par Francine.

Accueil

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s